Wout van Aert visera le maillot vert au Tour de France: «Ce rêve existe»

Vidéo
Wout van Aert visera le maillot vert au Tour de France: «Ce rêve existe»
Belga

Jumbo-Visma a déjà dévoilé, mardi, six noms pour la Grande Boucle: Primoz Roglic, Jonas Vingegaard, Steven Kruijswijk, Rohan Dennis, Sepp Kuss et Wout van Aert. Les deux dernières places sont encore vacantes.

Jumbo-Visma reste sur deux deuxièmes places au Tour, avec Primoz Roglic en 2020 et Jonas Vingegaard en 2021. «L’ambition reste de gagner le Tour de France», a indiqué le directeur sportif Merijn Zeeman. «Nous ferons tout pour que cela se produise cette année. Mais je ne le vois pas comme un ’must’ et cela vaut aussi pour une victoire dans une classique. Ce n’est pas la bonne motivation. Nous voulons essayer et nous allons faire tout ce que nous pouvons pour y arriver.»

Une deuxième mission impliquera l’équipe: la conquête du maillot vert pour Wout van Aert. «Le rêve du maillot vert existe», a précisé le Sportif belge de l’année. «Mais je veux aussi faire partie de l’équipe qui veut gagner le Tour. Je veux en être. J’ai déjà fait partie de ce projet et c’est un gros défi cette année de faire mieux. Je veux prouver que je peux être un coureur d’équipe et obtenir aussi des succès personnes. J’essaierai encore de combiner cela en 2022.»

«Ce sont en effet deux objectifs différents», a expliqué Roglic. «Nous devrons donc bien nous accorder. Moi-même, je vise à nouveau la victoire finale et avec l’équipe nous devons déterminer la bonne tactique. Je ne considère pas seulement Tadej Pogacar comme favori, tu dois aussi tenir compte d’autres coureurs. Nous verrons bien à l’arrivée à quelle place je termine. Atteindre l’arrivée serait déjà bien», affirme le Slovène, en référence à sa chute de l’année passée.

Roglic commencera sa saison à Paris-Nice et ajoute également Milan-Sanremo à son programme. «Je veux encore disputer cette course. Je l’ai fait en 2017 et j’espère à présent pouvoir soutenir Wout. Il se peut que ce soit l’inverse et j’espère être encore là après le Poggio pour peut-être rectifier certaines choses. M’entraîner à emmener un sprint avant la Via Roma? Qui sait, imaginez que je puisse le mener à la victoire», a souri Roglic.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Tour de France