Un 40e bébé pour «L’amour est dans le pré»!

Un 40e bébé pour «L’amour est dans le pré»!

Comme dans la vraie vie, les couples créés à la télévision ont leurs hauts et leurs bas. Parfois, ils tiennent, parfois non. Quant à « L’amour est dans le pré », c’est une émission que l’on aime ou que l’on déteste. On se laisse bercer par cette ambiance guimauve ou on ricane dans son fauteuil face à la naïveté de certains participants.

Pourtant des couples se sont formés. Seuls deux agriculteurs, Grégory et Alain, parmi les dix sélectionnés ont fait la bonne pioche cette saison. Est-ce un hasard si les deux couples amoureux de 2021 sont aussi plus âgés ? Grégory a 46 ans, Rosanna 45 ans. Quant à Alain et Janique, ce sont de joyeux quinquagénaires (56 ans pour lui, 57 ans pour elle).

« Je pense que nous étions plus prêts que les jeunes », confie Grégory en souriant. « Après 14 ans de relation, quand ça a pris fin, j’ai beaucoup souffert. Ce n’est pas évident de se relever mais j’ai du caractère. J’ai passé beaucoup de temps avec mon amie d’enfance. Quand elle a rencontré quelqu’un, on allait moins se voir et je me suis rendu compte que j’allais passer beaucoup de temps… seul. »

Pas prêts, les jeunes ?

Le sympathique agriculteur de Péruwelz a donc pris le taureau par les cornes. « Mon choix n’a pas été facile, Rosanna le sait », avoue-t-il, « mais j’ai laissé une chance à la découverte de l’autre. Elle a éprouvé des sentiments bien avant moi. Le déclic s’est vraiment fait lors du voyage en Laponie, Rosanna m’apaisait. Mais j’ai toujours eu la certitude que j’allais rencontrer quelqu’un parce que j’en avais l’envie. Rosanna est exceptionnelle. On ne vit pas encore ensemble parce que ses enfants sont encore à l’école. On se voit tous les week-ends mais on se téléphone 2 à 3 fois par jour, on est en contact tout le temps. »

Le jovial Alain partage le même avis. Peut-être qu’on ne se cherche plus des noises pour des bêtises quand on est plus âgé. Comme il se plaît à le rappeler, la vie est plutôt derrière lui que devant, alors autant mettre toutes les chances de son côté. Les jeunes, ça chipote… Pour trouver la bonne, l’élue, chacun sa méthode…

Alain et Janique se sont trouvés!
Alain et Janique se sont trouvés! - RTL-TVi

« Moi, je m’étais dit que j’allais sortir mon chien », rigole-t-il. « Si le chien aboyait sur l’une des prétendantes, je l’éliminais mais le chien n’a pas aboyé. Alors, je me suis dit si ma petite-fille pleurait dans les bras de l’une de mes prétendantes, j’allais l’éliminer. Ma petite-fille n’a pas pleuré. Mais la seule qui lui a donné le biberon, c’était Janique… »

Une méthode comme une autre puisque ça fait cinq mois que ça dure. « On est sur la même longueur d’ondes, avoue-t-il. À la fin du tournage à la ferme, Janique n’est jamais rentrée chez elle. On a pris les devants… » Pourquoi ça ne marche pas pour les plus jeunes ? « Pour eux, c’est un amusement, ils ne sont pas dans la vraie rencontre, ils ne sont pas prêts ».

Un fils en février

Fabrice, l’un des candidats de la saison 10 (Vaux-sur-Sûre), fait une apparition lors de la finale. « J’avais 42 ans à l’époque, Linda, 35 ans. Si on ne se donne pas une chance à cet âge-là, on finira sa vie tout seul. L’horloge tourne. Après l’émission, j’ai reçu plein de demandes, le projecteur est braqué sur vous. Mais j’avais choisi Linda, on a tenté l’aventure à deux. On s’est marié le 11 juillet 2020, pour nos deux ans. On attend un fils prévu pour le 6 février. Linda avait déjà un enfant, je l’ai reconnu. Je suis transporteur au Grand-Duché de Luxembourg, ça rapporte des allocations d’avoir un enfant. Alors pourquoi pas deux ? »

Pour le romantisme, on repassera… Leur bébé sera le 40e de l’émission. Soixante couples se sont déjà formés. C’est que ça marche. Si au-delà d’être une émission de téléréalité avant tout, certains peuvent y trouver l’amour, tant mieux. Petit bémol : la plupart des fermiers qui ont choisi une citadine ont échoué sur la durée : malgré un enfant, Julien (2014, Houffalize) et la belle Sophie (Liège) se sont séparés. Idem pour l’emblématique Pascal (2017, Neufchâteau) et Malou (Bruxelles) qui a mis fin à leur relation après 3 ans. Trop de différences. Mais tant qu’il y aura des fermiers célibataires, l’émission remettra le couvert. Il y a encore de la love story dans l’air.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en TV