Le groupe brassicole Alken-Maes va fermer son site d’Opwijk

Le groupe brassicole Alken-Maes va fermer son site d’Opwijk
Isopix

Onze employés sont concernés, cependant ils vont sans doute pouvoir être affectés à d’autres postes au sein de l’entreprise.

Ces dernières années, les volumes d’exportation de la bière d’abbaye Affligem ont crû à un tel point que le site d’Opwijk n’est plus en mesure d’en supporter la charge.

Depuis 2018, les exportations ont en effet augmenté de pas moins de 43%.

«Affligem est une marque forte dont nous sommes très fiers (...) Malheureusement, nous constatons que la brasserie d’Opwijk n’est plus en mesure de continuer à produire des volumes sans cesse croissants, de façon durable et efficace. A titre d’exemple, notre brasserie à Opwijk consomme 40% d’eau en plus par litre de bière brassée que notre site d’Alken», indique la CEO Annick Vincenty, ajoutant que le groupe a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030 au plus tard.

Le site d’Opwijk fermera donc ses portes d’ici la fin du mois d’août 2022. Son activité sera reprise par la brasserie d’Alken.

Onze emplois sont sur la sellette mais le groupe va examiner les possibilités de réaffectation avec les partenaires sociaux, «afin d’éviter tout licenciement», précise-t-il.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique