Eruption à Tonga: l’arrivée de l’aide mise en péril par des cas de Covid

Eruption à Tonga: l’arrivée de l’aide mise en péril par des cas de Covid
AFP

Les autorités de Canberra ont déclaré que 23 cas de Covid-19 avaient été détectés parmi l’équipage du navire de guerre HMAS Adelaide, qui se dirige vers la capitale Nuku’alofa.

Les îles Tonga, royaume isolé de 100.000 habitants, sont l’un des rares endroits au monde où aucun cas de Covid n’a encore été détecté depuis le début de la pandémie.

Le ministre australien de la Défense, Peter Dutton, a déclaré que le navire resterait en mer durant les discussions avec les autorités tongiennes pour savoir si l’équipage tenterait une livraison «sans contact» de produits très attendus.

«Nous n’allons pas mettre la population tongienne en danger, mais en même temps nous voulons livrer l’aide aussi rapidement que possible», a-t-il déclaré à la chaîne Sky News.

La Nouvelle-Zélande, la France, le Japon et la Chine ont également contribué aux efforts de secours à la suite de l’évènement, décrit par le gouvernement tongien comme une «catastrophe sans précédent».

L’éruption le 15 janvier du Hunga-Tonga-Hunga-Ha’apai a provoqué un tsunami qui a affecté plus de 80% de la population de l’archipel, selon les Nations unies.

L’une des zones les plus touchées est l’île de Mango, la terre habitée la plus proche du volcan Hunga-Tonga-Hunga-Ha’apai, à environ 65 kilomètres au nord de la capitale Nuku’alofa.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers