Namur: Test Achats veut un geste pour les abonnements à la fibre plus chers

Test Achats a communiqué ce mardi.
Test Achats a communiqué ce mardi. - Belga

Test Achats demande à Proximus, dans un communiqué publié ce mardi, de la clarté et un geste commercial pour ses clients alors que l’opérateur les contraindra bientôt à adopter progressivement sa nouvelle technologie de fibre optique. Depuis décembre, l’organisation constate une augmentation du nombre de signalements des clients Proximus concernant leur passage obligatoire au réseau de fibre optique.

En mars, l’opérateur télécom cessera de fournir des services via les anciens câbles VDSL dans les premières rues. Les clients concernés, notamment à Bruxelles, Liège, Namur et Charleroi, devront dès lors passer à des abonnements à la fibre optique, potentiellement plus onéreux. Les prix de ces abonnements sont «considérablement plus élevés», souligne même Test Achats.

L’association de consommateurs demande à Proximus d’informer clairement ses clients quant à l’impact sur le coût de l’abonnement et l’expérience Internet. Pour bénéficier de la technologie à son plein potentiel, l’abonnement le moins onéreux revient à 42,95 euros par mois, une augmentation des prix de 56%, selon les calculs de Test Achats.

«L’opérateur a déjà communiqué qu’il accordera un geste commercial aux clients VDSL qui passent à la fibre. La durée et le montant de ce geste commercial ne sont pas encore connus», ajoute Test Achats. «Nous attendons de Proximus qu’elle soit plus transparente sur ce point vis-à-vis de tous les clients concernés, y compris ceux qui ont déjà changé volontairement et qui n’ont reçu aucune compensation pour le faire.»

L’organisation s’interroge également sur l’agenda exact des suppressions des abonnements à l’ancien câble cette année et insiste pour que les clients soient correctement informés.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Province de Namur