Neuf personnes sont décédées sur des passages à niveau en 2021 en Belgique

Neuf personnes sont décédées sur des passages à niveau en 2021 en Belgique
Belga

Les circonstances de déplacements réduits en 2020 avaient fait baisser les chiffres, mais le bilan de 2021 est assez semblable à celui de 2019.

Sur les 46 accidents survenus en 2021, 33 se sont produits sur le réseau et 13 en zone portuaire (9 dans le port d’Anvers et 4 dans le port de Zeebrugge). Dans 37 accidents sur 46 (80%), ayant fait 4 morts, un véhicule routier était impliqué. Sept accidents (soit 15%) se sont produits avec des usagers faibles. Ils ont fait 5 morts (3 cyclistes et 2 piétons). Dans les 2 accidents restants (5%) le train a heurté un obstacle.

Les mois d’octobre, novembre et décembre ont été les plus accidentogènes.

Le non-respect du code de la route demeure la cause principale des accidents aux passages à niveau (environ la moitié). «L’imprudence est également un facteur important (4 accidents sur 10). Enfin, les conditions météorologiques telles pluie, brouillard ou soleil interviennent dans une minorité de cas (environ 1 accident sur 10)», indique encore Infrabel.

Pour le gestionnaire du réseau, plusieurs accidents auraient pu être facilement évités si le conducteur d’une voiture coincée sur les voies ou un témoin avait contacté immédiatement les services de secours au 112 après s’être mis en sécurité. Une campagne rappelant les bons réflexes sera diffusée dans les prochains jours sur différents canaux.

Parallèlement, Infrabel veille à supprimer les passages à niveau pour les remplacer dans la mesure du possible par des alternatives de mobilité comme des ponts ou des tunnels. Depuis 2005, 422 passages à niveau ont ainsi disparu. Il en restait 1650 début janvier.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers