Le conseiller événements d’Eric Zemmour visé par une enquête pour viol

Le conseiller événements d’Eric Zemmour visé par une enquête pour viol
AFP

« Travailler pour Z : 1/ on vire ton épouse de son job 2/ le fisc fait du zèle 3/ on t’accuse de viol… rien que ça. Le scenario est bien foutu. Ça ne repose sur rien de réel. Les médias adorent », a tweeté lundi Olivier Ubéda après la parution de l’article de BFMTV.

« Vouloir casser ce qui marche. Salir pour empêcher. A vomir. Qui est dupe ? A qui le tour ? », a-t-il ajouté.

Selon BFMTV, un jeune homme de 18 ans, qui aurait travaillé avec lui en tant que stagiaire, a dénoncé des viols qui auraient commencé au printemps 2021 et se seraient poursuivis jusqu’à l’automne, période à laquelle il a déposé plainte.

Le parquet de Paris a confirmé qu’à la suite d’une plainte déposée le 9 décembre, une enquête avait été ouverte le lendemain pour viols.

Les investigations ont été confiées au 1er district de police judiciaire.

« Je ne réagirai que quand je saurai de quoi et de qui on parle. Je vois l’officier enquêteur demain (mardi, NDLR). Je n’ai reçu aucune convocation écrite. Juste une audition libre pour une « mise en cause ». Moi j’appelle cela une dénonciation calomnieuse. Parfois #MeToo c’est juste mytho », a-t-il poursuivi sur Twitter, quelque temps après son premier tweet sur le sujet.

M. Ubéda n’a pas donné suite aux sollicitations de l’AFP dans l’immédiat.

Âgé de 51 ans, Olivier Ubéda figure dans l’organigramme de la campagne d’Éric Zemmour comme « directeur des événements ».

Ce communiquant est chargé de l’organisation et de la scénographie des meetings, comme celui du 5 décembre à Villepinte ou celui prévu samedi à Lille. Il fait aussi la voix off des meetings du candidat d’extrême droite.

Il avait déjà assuré la communication d’Éric Zemmour durant la précampagne du polémiste, autour de son livre « La France n’a pas dit son dernier mot ».

Ancien de l’UMP, Olivier Ubéda est une personnalité bien connue à droite, pour laquelle il a régulièrement organisé des meetings, notamment pour Nicolas Sarkozy.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Zele (Flandre orientale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique