Courtois se confie sur sa future retraite: «J’ai toujours eu 38 ans en tête»

AFP
AFP

Du haut de son double mètre et de ses 29 ans à l’état civil, Thibaut Courtois n’a plus grand-chose à prouver au plus haut niveau. Indiscutable chez les Diables rouges, le gardien belge s’est imposé partout où il est passé. De Genk au Real Madrid, en passant par l’Atlético et Chelsea. Arrivé chez les Merengues lors de l’été 2018, le Limbourgeois a eu besoin d’une saison d’adaptation pour prendre ses marques, avant de revenir au niveau qui était le sien en Angleterre. Depuis, il fait partie des meilleurs de la planète. De là à affirmer haut et fort qu’il est le plus complet à son poste ? Le débat est ouvert, en perpétuelle évolution au gré des semaines et des performances de choix. Malgré le peu de reconnaissance mondiale si l’on se base sur les récompenses individuelles qui lui échappent régulièrement, Courtois ne se fait pas/plus de mouron. Sûr de ses forces, il trace sa route. À la quête d’une Ligue des champions ou d’une Coupe du monde qui coïnciderait avec le summum de sa carrière.

Si, aux côtés de Vinicius Junior et Karim Benzema, il porte actuellement le Real Madrid, il demeure ambitieux, avec une faim de glouton. Pas question, pour lui, de penser à ce qu’il fera après sa carrière professionnelle. Lors du podcast « Thibaut Talks », diffusé sur YouTube, le Belge a abordé le sujet. Sans la moindre retenue. « Buffon a 43 ans ou quelque chose comme ça. Je n’irai pas jusque-là », indiquait le N.1 de la Casa Blanca. Avant de poursuivre son raisonnement : « Tant que je continue à me faire plaisir et que mon corps tient, j’aurai envie de continuer. Pour la retraite, j’ai toujours eu l’âge 38 ans en tête. Ce sera peut-être une année en plus ou en moins, on verra car ça dépendra des options que j’aurai dans le futur, de ce qu’il se passera et si je suis bien physiquement. En attendant, il me reste quelques années. Je n’ai toujours pas gagné la Ligue des champions et, avec l’équipe nationale, même si c’est plus difficile, il peut encore y avoir une Coupe du monde ou un Euro. »

Pour Thibaut Courtois, le présent est un cadeau qu’il entend profiter au maximum. Le futur, il y pensera plus tard. « Je ne pense pas encore à ce que je vais faire faire quand je prendrai ma retraite. Peut-être qu’un jour je deviendrai entraîneur, directeur sportif ou quelque chose dans ce domaine-là. J’ai aussi investi dans des entreprises et je pense qu’elles pourraient grandir davantage. Pour le moment, je ne pense qu’au football. Je n’ai pas encore les idées claires concernant la suite. »

Le Real Madrid inégalable

Comme beaucoup d’autres éléments de l’équipe nationale, le gardien reste attaché à la Belgique. Mais il n’entend pas forcément revenir y vivre plus tard. « Il est clair que j’habiterai à Madrid quand je prendrai ma retraite. Je suis heureux de ma vie ici, des gens, de la gastronomie… », pointe le principal intéressé, également enchanté de défendre les couleurs mythiques du Real Madrid. « J’ai joué dans de grands clubs, mais il n’y en a aucun comme le Real Madrid. »

Quand on joue pour le club de la capitale espagnole, il y a un match qui surpasse tout : le Clasico contre le Barça. Cette saison, Thibaut Courtois en a disputé deux et les a tous les deux marqué de son empreinte. Avec, à la clé, autant de succès (Liga et Coupe du Roi). « C’est la plus belle chose que je n’ai jamais vécue. Le monde entier parle du Clasico. Pouvoir le jouer et le gagner, c’est cool. C’est un match très important et ça nous aide à avancer pendant la saison. Puis, quand on est sur le terrain, on oublie les millions de personnes qui nous regardent. On ne pense qu’à gagner. »

Entre maturité et assurance, Courtois poursuit sur sa lancée. Et pourrait encore remplir son armoire à trophées d’ici quelques mois. Bien lancé en Liga, le Real Madrid est toujours en course en Coupe du Roi (quart de finale contre l’Athletic Bilbao) et en Ligue des champions (huitième de finale contre le PSG).

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Genk (prov. de Limbourg)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Foot à l'étranger