Une pollution aux hydrocarbures constatée sur plusieurs plages de la côte belge

Une pollution aux hydrocarbures constatée sur plusieurs plages de la côte belge
Photonews

La présence de ces polluants a été principalement relevée sur les plages de Bredene et Middelkerke, mais également à Ostende, à Wendune et au Coq.

« Nous parlons ici de morceaux de la taille d’un pouce », précise le gouverneur Carl Decaluwé.

La cause précise de la pollution n’étant pas encore connue, un engin de l’Unité de gestion du modèle mathématique de la mer du nord et de l’estuaire de l’Escaut (UGMM) a survolé la ligne côtière à la recherche d’une éventuelle pollution récente. L’organisme représente la politique scientifique fédérale dans la structure du plan général d’urgence et d’intervention (PGUI) de la mer du Nord. Ses experts agissent comme conseillers en vue de la prévention et de la réduction de la pollution et des dommages environnementaux en mer.

« Il s’agit vraisemblablement d’une pollution ancienne. En d’autres termes, de produits que rejette aujourd’hui la mer en raison des récentes intempéries. Des échantillons ont été prélevés sur le terrain et envoyés dans un laboratoire pour analyse », poursuit le gouverneur flamand.

Entre-temps, un poste de commandement a été ouvert à la caserne des pompiers d’Ostende.

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a indiqué sur Twitter « se tenir informée en temps réel de l’étendue de la pollution et de l’avancement des opérations », ajoutant que « les pompiers, la Protection civile, la police, la Défense et la cellule de crise évaluent la situation. »

Les opérations de nettoyage devraient débuter mardi matin, après la marée haute. La situation pourrait être rétablie vers midi. Entre-temps, il est vivement conseillé aux promeneurs et à leurs animaux de compagnie de ne pas circuler sur les plages.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique