Anderlecht: Vincent Kompany récupère Olsson et Hoedt pour aller à Zulte

Anderlecht: Vincent Kompany récupère Olsson et Hoedt pour aller à Zulte
Belga

Dernier adversaire de la carrière de Vincent Kompany avec le maillot mauve, Zulte Waregem va constituer un autre cap pour un autre produit de la maison mauve : Yari Verschaeren. « C’est allé très vite pour lui puisqu’il avait déjà commencé avant mon arrivée. Dès le début, on l’a considéré comme un grand talent. Comme tous les jeunes joueurs, il a traversé des moments difficiles, notamment avec deux blessures résultant toutes les deux d’un accident qui ont un peu coupé son élan, ce qui donne l’impression que sa courbe de progression est plus plate. Ce qui est bien pour lui est d’être arrivé à une période où il peut arriver à un bon niveau sans devoir déployer de lourds efforts. Il est passé du statut de jeune talent à celui de pro à part entière et s’il peut maintenir cette trajectoire, il a une belle carrière devant lui. Mais avec un jeune, tu ne peux pas forcer le temps que ça prend. Était-ce surprenant de voir Yari avoir un coup de mou l’an passé ? Certainement pas et il faut en tenir compte dans une carrière. N’oubliez surtout pas la grande différence avec le Sporting où j’ai fait mes débuts à 17 ans et l’actuel. Nous dépendons de la prestation de nos jeunes joueurs. Quand j’ai commencé, l’équipe était tellement forte que l’équipe récupérait seulement le positif de mes performances parce que j’avais un profil différent. L’équipe était tellement forte que mes erreurs étaient gommées par la qualité des joueurs qui m’entouraient. Anderlecht dépend u rendement de ses jeunes : il ne faut pas freiner quelqu’un qui est prêt mais il faut aussi gérer le timing et la pression qu’on met sur un joueur pour devenir une pièce majeure. Avec Yari, cela s’est passé naturellement et il récolte les fruits de cette patience. »

La volonté est de combiner ce « jubilé » avec une prestation dans la foulée de la semaine passée en championnat contre Eupen. « Le but est de maintenir le niveau vu contre Eupen. C’est une meilleure pour commencer ou pour repartir puisque nous avions connu un mois de décembre avec des matches d’un niveau très haut. On veut renouer avec ces performances. »

Difficile de passer à côté de la présence de Timmy Simons, que Vincent Kompany a côtoyé en équipe nationale. « Nous sommes de la même génération ? Timmy est plus âgé que moi (rires). J’ai commencé tôt, j’ai même joué avec Filip De Wilde. Nous ne sommes pas tous de la même génération (re-rires). Avant tout, je me dis qu’il y a moyen de trouver des opportunités chez chaque adversaire… comme chaque adversaire est susceptible de nous poser des problèmes. Je sais que, par son coaching, Timmy Simons va apporter des étincelles dans son équipe comme il l’a toujours fait dans sa carrière et cela peut amener un plus à son groupe. Il a toujours été un leader, un capitaine. C’est quelque chose de naturel pour lui d’avoir une équipe à coacher. Il a vécu cela dans pas mal de clubs avec des joueurs d’un certain niveau. Nous sommes tous des coaches avec des idées propres, il va amener les siennes. Hormis le match de samedi, je lui souhaite le meilleur pour sa carrière. »

Il est un peu paradoxal de voir cette équipe de Zulte Waregem se débattre dans les tréfonds du classement, alors qu’elle a posé des problèmes au Sporting au match-aller, que Jelle Vossen (14 buts) et Zinho Gano (12 buts) sont devant Joshua Zirkzee (12 buts mais départagé par le nombre de match à l’extérieur par rapport à Gano) au classement des buteurs, que Jean-Luc Dompé (11 assists) fait mieux que Sergio Gomez (10). « Le foot c’est comme cela, certains clubs sont parfois dépendants de certains joueurs pour marquer. En ce qui nous concerne, nous ne voulions pas un, deux ou trois joueurs avec un profil dominant pour marquer des buts parce que cela veut dire que si l’un est absent et l’autre pas à niveau, tu es en difficulté. Je préfère notre situation actuelle avec une belle répartition là où nous dépendions de Nmecha. Cela explique pourquoi nous ne sommes pas dans les classements individuels. Quant au classement de Zulte, on est dans le contexte actuel d’une saison compliquée, d’un championnat aléatoire avec beaucoup de surprises, hormis la constance de l’Union… qui est une surprise en elle-même. Et ce n’est qu’après-coup que tu sais quand un match a été facile ou pas. »

Au niveau du noyau, Vincent Kompany récupère Wesley Hoedt de retour de suspension et plus que probablement Kristoffer Olsson, sorti prématurément contre Eupen parce qu’il était un peu malade. « Il a terminé la semaine en s’entraînant normalement avec le reste du noyau. Je considère qu’il est repris dans le groupe. »

Outre Antoine Colassin, Marco Kana n’est pas fit et n’entre pas en ligne de compte pour le déplacement ce samedi soir au Gaverbeek. Même chose pour Hannes Delcroix. « Évidemment, je souhaite qu’il revienne le plus vite possible mais nous parlons d’un joueur qui est resté plusieurs mois sans jouer. Nous allons être plus vigilent avec lui qu’avec un autre. Un cas de force majeure nous avait obligés de l’utiliser plus vite que prévu. Il ne faut pas que ça se reproduise. Le plus important est qu’il revienne à 100 % et je préfère ne rien précipiter. Ce n’est rien de grave, Je ne veux pas coller de date, quitte à ce que cela prenne une semaine de plus que prévu. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en SC Anderlecht