Un Verviétois condamné à 18 mois de prison pour l’agression de sa petite amie à Genk

Le tribunal de Tongres a condamné le Verviétois à 18 mois de prison.
Le tribunal de Tongres a condamné le Verviétois à 18 mois de prison. - Prétexte PN

Le Verviétois vivait avec sa petite amie à Genk lorsque le couple a eu une énième dispute. Le 25 novembre, la voisine a entendu de fortes détonations dans l’appartement au-dessus de chez elle et a appelé la police.

La voisine venait à peine de prévenir la police qu’elle a entendu quelqu’un sonner à sa porte. Son voisin du dessus frappait et appelait frénétiquement, criant quelque chose à propos de sa petite amie. La femme en bas a refusé d’ouvrir la porte et était sur le point d’appeler à nouveau la police lorsqu’elle a vu sa voisine du dessus debout sur sa terrasse, le visage ensanglanté !

Elle avait tenté d’échapper à la violence de son compagnon par son balcon et s’était retrouvée un étage plus bas.

Lorsque la police est arrivée, elle a trouvé la femme fortement ensanglantée et confuse, assise sur une chaise.

Au début de ce mois, la petite amie de l’homme d’une trentaine d’années avait néanmoins déclaré au tribunal de Tongres qu'elle avait marché sur un chariot qui se trouvait sur son balcon, puis avait glissé et était tombée par-dessus la balustrade. La chute lui a laissé plusieurs contusions sur le visage.

Les agents ont ensuite fait une descente dans l’appartement de la femme blessée. Il était très désordonné. Plusieurs trous avaient été faits dans les murs, une télévision avait été brisée et plusieurs morceaux de verre ont été trouvés.

Le Verviétois a été arrêté un peu plus tard lorsqu'il est rentré chez lui. Dans ses poches, une quantité de cocaïne équivalente à celle d’un usager a également été trouvée.

Le tribunal de Tongres l’a reconnu coupable pour l’agression de sa compagne et l’a condamné à 18 mois de prison et à une amende de 8.000 €.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers