8 suspects interpellés pour des vols d’engins de chantier en province de Liège

Un Manitou volé a été retrouvé par la police.
Un Manitou volé a été retrouvé par la police. - PJF Liège.

Huit suspects ont été interpellés – six d’entre eux ont été placés sous mandat d’arrêt – et plusieurs objets ont été saisis dans le cadre du démantèlement d’une association de malfaiteurs active dans des vols et détournements d’engins de chantier, a confirmé le parquet de Liège dans un communiqué ce mardi.

La structure était active depuis le début de l’année 2021 dans l’arrondissement judiciaire de Liège et organisait de manière diverse la récupération illégale d’engins de chantier – par le biais de vols, de détournements, d’escroqueries – pour les écouler à l’étranger, a précisé le parquet dans sa communication.

« L’enquête doit encore déterminer le rôle de chacun et les modes opératoires précis parmi lesquels on peut citer la création de deux sociétés prête-nom pour la location de véhicules ensuite détournés, le repérage et l’entreposage des véhicules volés, les contacts avec la France pour la revente de ces véhicules », peut-on également lire dans le communiqué.

À la suite de l’enquête, le 21 avril dernier, une opération coordonnée par la Police judiciaire fédérale de Liège – en collaboration avec les zones de polices Pays de Herve et Vesdre, neuf perquisitions ont été menées, huit suspects ont été interpellés, environ 30.000 euros et plusieurs objets ont été saisis parmi lesquels deux engins de chantier, des clés universelles, un camion et trois armes longues. « Sur les huit individus interpellés, six se sont vus décerner un mandat d’arrêt et se retrouvent actuellement en détention préventive tandis que les deux derniers ont été inculpés par le juge d’instruction en charge du dossier », a en outre précisé le parquet.

La coquette somme de 30.000 euros.
La coquette somme de 30.000 euros. - PJF Liège.

Plusieurs vols de Manitou en région verviétoise

Plusieurs engins de chantier ont été dérobés en région verviétoise ces dernières semaines. Le 21 avril dernier, l’entreprise G. Collard (Welkenraedt) propriétaire d’un Manitou, cette grosse machine de chantier, avait lancé un appel à témoins pour retrouver l’engin qu’on venait de lui dérober Avenue du Parc à Chaineux (Herve).

Un peu plus tôt, le 27 mars, un Manitou neuf d’une valeur de 95.000 euros avait été dérobé sur un chantier de la rue de Limbourg à Verviers. La machine avait été retrouvée quelques heures plus tard dans une prairie à plus ou moins 8 kilomètres du lieu du vol, au Champs des Oiseaux, à Heusy. Elle était prête à être embarquée pour aller on en sait où. En décembre dernier, deux autres engins auraient aussi été dérobés sur un chantier à Theux.

À l’heure actuelle, on ne sait pas encore si le Manitou retrouvé par la police est celui de la société G.Collard de Welkenraedt.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers