Stationnement «anarchique» à proximité de l’école Notre-Dame? La police sévit

De retour à la sortie de l’école.
De retour à la sortie de l’école. - B.B.

Ce mercredi matin, une équipe de la maison de police de Mangombroux s’est rendue aux abords de l’école Notre-Dame, à Heusy (Verviers). « La maison de police de Mangombroux a reçu quelques doléances de riverains proches de l’école, tels la rue Jean Baguette ou Jean Tasté, car des conducteurs immobilisent leurs véhicules de manière anarchique pour aller rechercher leur enfant à l’école » indique la zone de police Vesdre.

Si des campagnes « Rentrée paisible » sont organisées par la police, avec un policier présent aux entrées et sorties scolaires quelques jours après des congés, elles semblent ne plus suffire dans ce cas, estime la zone Vesdre. « Le retour du stationnement sauvage reprend. »

Du coup, ce mercredi matin, des policiers se trouvaient aux abords de l’école. « Quelques remarques ont été adressées pour des stationnements de deux roues sur le trottoir. Deux autres conducteurs ont été verbalisés. L’un était stationné avec deux roues sur le trottoir mais aussi sur l’arrêt de bus et le second entre des panneaux de stationnement interdit. »

La police prévient également que des patrouilles mixtes, impliquant des policiers de la maison de police de Mangombroux et des maîtres-chiens, ont été constituées. « Le service Circulation et les motards seront de la partie. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Heusy (c.f. Verviers)Verviers (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers