La Belgique achète 1.250 doses de vaccin contre la variole du singe

La Belgique achète 1.250 doses de vaccin contre la variole du singe
Photonews

C’est une quantité suffisante pour vacciner 625 personnes, a annoncé son cabinet dans un communiqué.

Ces vaccins seront plus particulièrement utilisés pour répondre aux premiers besoins.

Le vaccin contre la variole de troisième génération « ImvanexTM » n’est pas encore disponible en Europe. En attendant le résultat des discussions en cours au niveau de l’UE concernant l’attribution des vaccins aux États membres et en attendant l’avis sur l’utilisation de la vaccination du National Immunization Technical Advisory Group (NITAG) belge, la Belgique a déjà décidé de souscrire à la procédure de l’HERA (la nouvelle autorité de gestion des crises sanitaires de l’UE) et d’acheter un petit stock de vaccins.

« Nous voulons utiliser ces vaccins en particulier pour les prestataires de soins qui sont à haut risque après une exposition parce qu’ils n’ont pas utilisé d’équipement de protection individuelle, par exemple, ou lorsqu’il existe un risque de maladie grave », déclare Frank Vandenbroucke (Vooruit), cité dans le communiqué.

Dan leur dernier avis, le Risk Assessment Group (RAG) et le Risk Management Groupe (RMG) recommandent la vaccination dans un certain nombre de cas : après l’exposition de contacts proches présentant un risque accru de maladie grave, pour les prestataires de soins qui réagissent à cette épidémie ; pour contrôler les clusters dans des contextes spécifiques.

L’HERA européen achètera le vaccin au nom des États membres de l’UE. Pour la Belgique, une part calculée au prorata représenterait 1.250 doses (pour traiter 625 personnes).

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique