L’Open Vld veut un arrondissement électoral fédéral

L’Open Vld veut un arrondissement électoral fédéral
Belga image

« Alexander De Croo n’a aucun compte à rendre en Wallonie, car personne ne peut y voter pour lui », commente Egbert Lachaert. « Ce n’est pas normal », ajoute le président de l’Open Vld qui vient de déposer avec son député Patrick Dewael une proposition de loi à ce sujet.

« Le système actuel récompense les responsables politiques qui fustigent l’autre communauté », analyse M. Dewael. « Cela génère une spirale négative qui mène au blocage ».

L’instauration de pareil arrondissement fédéral va à rebours de la tendance centrifuge imprimée par les précédentes réformes de l’Etat, mais pour les libéraux flamands la difficulté former après chaque élection un nouveau gouvernement ainsi que la crise corona prouvent qu’on ne peut plus rester dans une « logique séparatiste ».

Reste à voir si la proposition libérale pourra compter sur une majorité des deux tiers au Parlement. Le Vlaams Belang, la N-VA et le CD&amp ; V ont déjà affiché leur opposition, excluant ainsi toute majorité dans le camp flamand.

L’article relatif de la Constitution est toutefois actuellement ouvert à révision, ce qui permettrait théoriquement un vote durant cette législature encore.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région wallonne

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique