Des Néerlandais condamnés pour un vol à Stavelot: ils avaient frappé une dame âgée

Les voleurs avaient attaché les poignets de la dame et l’avaient frappée.
Les voleurs avaient attaché les poignets de la dame et l’avaient frappée. - Prétexte V.R.

Le 27 avril 2017, deux Néerlandais se sont introduits au domicile de cette femme, aujourd’hui âgée de 71 ans, à Stavelot. Le troisième Hollandais montait la garde à l’extérieur.

Les cambrioleurs ont immédiatement exigé de l’argent. L’un des hommes a attaché les poignets de la dame avec des colliers colson et l’a traînée jusqu’à son bureau. Sa tête a été frappée sur le bureau.

La femme a dit aux voleurs qu’elle n’avait pas d’argent liquide à son domicile. Les deux Néerlandais ont alors commencé à fouiller la maison. La femme a été traînée par les cheveux jusqu’au dernier étage et menacée avec un couteau.

Suite à un moment d’inattention de ses agresseurs, la femme a pu activer sa téléassistance. Lorsqu’un opérateur l’a appelée, les cambrioleurs se sont enfuis en emportant des boîtes à bijoux, qui contenaient des bijoux en or.

Un voisin alerté par l’opérateur a pu libérer la femme âgée de cette situation difficile. La fouille du quartier a révélé que les cambrioleurs conduisaient une Volkswagen Golf noire dont les plaques d’immatriculation étaient enregistrées au nom d’une entreprise d’Anvers. Quelques jours plus tard, la voiture dans laquelle se trouvait l’un des cambrioleurs a été interceptée à Schaerbeek et un autre cambrioleur a été arrêté quelques jours plus tard à Louvain. Le troisième auteur a pu être identifié sur la base de l’enquête téléphonique.

Ils avaient… jeté les bijoux !

Au cours de leur interrogatoire, ils ont avoué qu’ils avaient jeté les bijoux parce qu’ils pensaient qu’ils ne valaient rien…

Après la lecture du verdict, le tribunal correctionnel de Tongres a ordonné l’arrestation immédiate des trois Néerlandais. Ils ont été condamnés à des peines de prison allant de 40 à 42 mois et à une amende de 800 euros. Les trois hommes doivent également verser à leur victime une indemnité de 3.450 euros.

L’un des Néerlandais a déjà fait appel de sa condamnation.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers