Zinho Vanheusden va reprendre la course dans les prochains jours

PhotoNews
PhotoNews

Tant bien que mal, Zinho Vanheusden aperçoit la lumière au bout du tunnel. Sur la touche depuis le mois de février en raison d’une blessure aux ischio-jambiers, le jeune défenseur belge n’a pu aider le Genoa dans la course au maintien en Serie A. C’est en effet depuis l’infirmerie qu’il a suivi la relégation du club italien, tout en poursuivant son travail de l’ombre. Pas épargné par les pépins musculaires depuis le début de sa carrière, le garçon de 22 ans est sur le point d’effectuer son énième come-back. Son entourage nous assure qu’il se sent mieux moralement, et surtout physiquement. « Nous avons trouvé le problème au niveau de sa blessure. Pour l’instant, il travaille à Anvers avec deux ou trois kinés. Mais il va recommencer à courir le 15 juin pour, ensuite, reprendre doucement les entraînements. »

Quel avenir ?

Bien loin des projecteurs de l’équipe nationale avec qui il affiche toujours une cap – c’était le 8 octobre 2020, contre la Côte d’Ivoire (1-1) –, l’ex-Rouche doit d’abord se reconstruire et tenter d’enchaîner les matches avant de songer à un retour chez les Diables rouges. Cet été sera d’ailleurs déterminant pour l’ancien chouchou de Sclessin, lui qui appartient à l’Inter Milan. Où évoluera-t-il lors de la saison 2022-2023 ? La question demeure encore sans réponse. « On ne sait pas encore. C’est l’Inter Milan qui va décider et on devra respecter ce choix. Pour l’heure, la volonté de Zinho, c’est simplement de jouer et d’être en bonne santé. Que ce soit à l’Inter ou dans un autre club avec un nouveau prêt », indique son père Johan.

Pour rappel, le Belge n’a pris part qu’à seize rencontres cette saison (14 en Serie A et 2 en Coupe d’Italie) pour le compte du Genoa, où il avait été prêté par le club nerazzurro.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anvers (prov. d'Anvers)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges