«Je m’apprête à tourner un grand chapitre de ma vie» confie Kattrin Jadin

Kattrin Jadin.
Kattrin Jadin. - Belga

C’est une nouvelle à laquelle elle ne s’attendait pas vraiment. Et qui va inclure énormément de changements dans sa vie professionnelle. En effet, Kattrin Jadin a été choisie par le MR pour être proposée comme candidate juge à la cour constitutionnelle.

Cela fait notamment suite au refus de l’ex-ministre wallon Jean-Luc Crucke d’occuper cette fonction. On avait aussi évoqué le nom de Philippe Goffin, le bourgmestre de Crisnée. Mais celui-ci a aussi décliné le poste.

Quand le MR lui a proposé d’être candidate, Kattrin Jadin n’a, elle, pas hésité. La députée fédérale et échevine de la ville d’Eupen s’apprête à relever un tout nouveau défi avec cette prestigieuse fonction. Mais elle va aussi tourner la page du monde politique dans lequel elle est active depuis 20 ans.

20 ans en politique

Au ton de la voix de l’Eupenoise de 41 ans, contactée par téléphone, on entend tout de suite l’émotion qui la traverse. « Si j’ai hâte de débuter à ce nouveau poste, je m’apprête à tourner un grand chapitre de ma vie au niveau professionnel », explique Kattrin Jadin, avec des trémolos dans la voix. « La politique, c’est 20 ans de ma vie et j’ai été lancée par Didier Reynders. Je tiens vivement à le remercier tout comme Daniel Bacquelaine, Pierre-Yves Jeholet, Philippe Boury… C’est un milieu dans lequel j’ai noué pas mal d’amitiés, de contacts… Si je suis heureuse de pouvoir relever un tout nouveau défi, il me faudra un peu de temps pour digérer tout cela. »

Opportunité à ne pas manquer

Mais voilà, il faut faire des choix dans la vie et c’est ce que Kattrin Jadin a fait. Quand son parti lui a proposé ce poste à la cour constitutionnelle, l’Eupenoise a saisi une opportunité à ne pas manquer. « Je remercie le président Georges-Louis Bouchez et les instances du parti pour leur confiance », dit Kattrin Jadin. « Je suis vraiment honorée et je mesure l’ampleur des responsabilités qui m’attendent comme juriste à la cour constitutionnelle. Je connais bien le droit car on baigne dedans constamment au niveau du parlement. On y élabore les lois, on les vote… C’est un domaine que je connais bien et qui m’intéresse énormément. Je me sens vraiment capable de bien remplir les rôles de cette fonction. Je suis assez confiante et optimiste par rapport à ce qui m’attend. Je me réjouis vraiment de débuter. »

Plus aucun mandat politique

Les candidats des partis sont soumis à un vote du Sénat pour lequel une majorité des 2/3 est requise pour leur désignation officielle. Celle-ci devrait intervenir dans le courant du mois de juillet. Kattrin Jadin devrait prendre ses nouvelles fonctions en octobre prochain. Une fois qu’elle sera nommée juge à la cour constitutionnelle, elle devra abandonner tous ses mandats politiques. Tant au niveau fédéral comme députée qu’au niveau communal en tant qu’échevine à Eupen.

Pour rappel, Kattrin Jadin est députée fédérale depuis 2007, président du PFF (parti libéral germanophone) et échevine à Eupen depuis 2018.

C’est le Neupréen Mathieu Bihet qui remplacera Kattrin Jadin en tant que député fédéral MR.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Eupen (c.f. Eupen)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION