Le SC Charleroi renforce son staff médical

B. Tubiermont.
B. Tubiermont. - Photo News

En fin de saison dernière, Edward Still avait déclaré en substance que, peu importent les départs à attendre dans les différents staffs, sportif ou médical, à l’inter-saison, « Charleroi en sortirait plus fort ».

Une semaine après la reprise des entraînements, la tendance est en effet celle-là. Sans remettre en question le travail de Samba Diawara auprès d’Edward Still, Rudi Cossey a déjà pris une place très importante au sein du staff sambrien et le montre, séance après séance, en parlant énormément avec les joueurs, tout en n’hésitant pas à les replacer si nécessaire.

Outre le staff sportif, la cellule médicale a, elle aussi, été modifiée cet été. Initialement sur le départ, Tristan Blyckaerts est finalement revenu sur sa démission, et la direction ainsi qu’Edward Still ont accepté ce revirement de situation. Il poursuivra bel et bien l’aventure zébrée cette saison. Ce ne sera, par contre, pas le cas de Fabien Gabellini, qui a préféré quitter son poste au Mambourg.

En quête d’une pointure pour renforcer son équipe de kinés, le matricule 22 a jeté son dévolu sur Benjamin Tubiermont. Ce dernier œuvre également avec les U21 belges, un travail qu’il poursuivra d’ailleurs en parallèle à son poste au Sporting puisque les besoins de l’équipe nationale sont ponctuels.

Le match de ce samedi entre le Racing Luxembourg et le Sporting de Charleroi se déroulera au stade Achille Hammerel, 5 rue Lavoisier à Luxembourg. Coup d’envoi à 18h. Public admis.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Sporting Charleroi