Le vrac débarque dans les pharmacies

Le vrac débarque dans les pharmacies

Les clients de la pharmacie du Bultia à Nalinnes en province du Hainaut, sont les premiers de Wallonie à pouvoir tester l’expérience du vrac en Wallonie. Une machine de recharge automatisée a en effet été installée dans trois pharmacies du pays, une dans chaque région, pour cette première phase de test de Mustela, la marque de produits de soins pour bébés et enfants.

À l’intérieur : deux gels lavants bio, un pour toute la famille et un autre destinés spécialement aux tout petits. Deux produits phare de la marque, qu’elle permet ainsi aux clients d’acheter tout en faisant en geste pour l’environnement en réduisant leurs déchets d’emballages plastiques. « 60 % des gens achètent leurs produits pour bébés en pharmacies. Ils sont sensibles à l’efficacité et à l’expertise des produits, mais souhaitent de plus en plus des alternatives durables. Nous avons d’abord testé ce concept à Paris, en 2020, et le succès a été au rendez-vous », explique Hilde Weckx, directrice générale des Laboratoires Expanscience Belgium, dont fait partie Mustela. « Depuis, nous avons installé 20 machines en France, et allons doubler ce nombre d’ici décembre. En Belgique, nous commençons avec trois appareils, et nous comptons atteindre les 200 à 250 machines d’ici 2025 ».

Pratiquement, le client trouvera des flacons en verre réutilisables à côté du distributeur, à acheter une fois pour trois euros. Il place ensuite le flacon dans l’appareil, qui délivre précisément 480 ml de gel lavant dans la bouteille. « Le prix de vente est identique pour le client, mais il sait qu’il réalise un geste important pour la planète. La méthode est très rapide, et permet une réutilisation du flacon à l’infini. Le client, lorsqu’il revient remplir son flacon, peut soit le ramener sale et en prendre un neuf, soit l’avoir lavé lui-même… Et il reçoit à chaque fois une nouvelle pompe, pour le côté hygiénique ».

Vu l’engouement en France, Mustela pense au développement d’autres distributeurs en vrac pour les produits préférés des consommateurs : l’eau nettoyante sans rinçage, et le liniment qui demande une technique de mélange particulière. Une bouteille rechargeable en plastique recyclée est aussi en préparation, certains parents craignant que la bouteille en verre casse dans la salle de bains avec les enfants. En septembre, la marque lancera aussi un shampoing solide pour les enfants dès 3 ans, pour compléter encore sa gamme. Mustela s’est engagée dans une politique zéro déchet, et un objectif neutre en carbone d’ici 2030.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique