Sept civils tués dans la région de Donetsk, au moins un mort à Kramatorsk

Sept civils tués dans la région de Donetsk, au moins un mort à Kramatorsk
Isopix

«Les Russes ont tué sept civils": trois dans la ville de Toretsk, deux à Avdiïvka, un à Kodema et un à Siversk, a indiqué le responsable sur Telegram, sans donner plus de détails.

Plusieurs localités de la région ont essuyé des tirs d’artillerie et de lance-roquette multiples, a de son côté précisé jeudi matin la présidence ukrainienne, citant des administrations régionales.

Les Russes, qui affirment avoir pris le contrôle de l’ensemble de la région voisine de Lougansk, cherchent maintenant à conquérir celle de Donetsk pour ainsi occuper l’intégralité du bassin minier du Donbass, que les séparatistes soutenus par Moscou contrôlent partiellement depuis 2014.

Dans la région de Donetsk, c’est la ville de Sloviansk qui est considérée comme la prochaine cible potentielle forces russes dans leur plan de conquête totale du bassin du Donbass, après trois mois et demi de conflit.

Mardi, les roquettes russes ont frappé un marché dans le centre de Sloviansk et touché des rues adjacentes, tuant au moins deux personnes.

Au moins un mort à Kramatorsk

Plus tard dans la journée, au moins un civil a été tué et plusieurs autres blessés dans une frappe sur Kramatorsk, centre administratif dans la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine et objectif potentiel de l’offensive russe, ont constaté des journalistes de l’AFP.

L’explosion a creusé un large cratère dans une cour située entre un hôtel et des immeubles résidentiels. Les journalistes ont vu le corps d’une personne tuée et des blessés, ainsi que deux voitures en feu.

«Frappe aérienne contre la partie centrale de Kramatorsk. Il y a des victimes», a annoncé sur Facebook le maire de cette ville, Oleksandr Gontcharenko, en appelant les citadins à rester dans les abris. «Le danger n’a pas encore passé», a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, le gouverneur de la région de Donetsk a fait état d’au moins sept civils tués la veille dans ce territoire, plusieurs localités y ayant essuyé des tirs d’artillerie et de lance-roquette multiples.

Les Russes, qui affirment avoir pris le contrôle de l’ensemble de la région voisine de Lougansk, cherchent maintenant à conquérir celle de Donetsk pour ainsi occuper l’intégralité du bassin minier du Donbass, que les séparatistes soutenus par Moscou contrôlent partiellement depuis 2014.

Dans la région de Donetsk, c’est la ville de Sloviansk qui est considérée comme la prochaine cible des forces russes dans leur plan de conquête totale du bassin du Donbass, après quatre mois et demi de conflit.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Monde