Il tente d’escroquer un Liégeois via WhatsApp en se faisant passer pour... sa fille!

Ce type d’arnaque n’avait jamais été vu.
Ce type d’arnaque n’avait jamais été vu. - 123RF

Depuis un certain temps maintenant, les arnaques par SMS sont devenues « à la mode » chez nous. De nombreux escrocs venant des quatre coins du monde tentent de duper les utilisateurs de smartphone via des tentatives d’hameçonnage appelées « smishing » ou « phising ».

Si certains usent de techniques classiques en envoyant des liens frauduleux afin d’amadouer leurs victimes, d’autres mettent en place des stratagèmes pour le moins insolites. Cédric, un Liégeois, a failli en faire l’amère expérience. Un individu a tenté de l’escroquer en se faisant passer pour... sa fille !

« Un souci avec mon GSM »

« J’ai reçu un message anodin sur WhatsApp venant d’un numéro inconnu me disant ceci : ‘Salut papa, c’est mon nouveau numéro. J’ai eu un souci avec mon GSM. Tu peux enregistrer ce numéro’. Ne pensant pas un seul instant à une arnaque, je renvoie un message en pensant parler à ma fille. Elle me raconte que son téléphone est tombé dans l’eau et je lui explique donc comment essayer de le récupérer.  Elle me précise aussi qu’elle utilise un téléphone avec le micro cassé mais qu’au moins, elle peut m’écrire. »

Les captures d’écran de la discussion.
Les captures d’écran de la discussion. - D.R.

Deux factures à payer

Rien d’anormal donc, jusqu’à ce que sa prétendue fille lui parle d’un problème de nature beaucoup plus inquiétante : « Elle me dit qu’elle a deux factures à payer mais elle n’a pas accès à son compte bancaire et elle me demande si je peux les payer maintenant. Là, je commence à me poser des questions car ma fille, étant adolescente n’a, à ma connaissance, pas encore de factures à régler. Elle me parle d’un projet qu’elle m’expliquera, sans m’en dire plus. »

En proie au doute, Cédric veut avoir le cœur net. Il téléphone à sa fille sur le GSM censé être tombé dans l’eau et là, le Liégeois se rend compte qu’il n’envoyait en vérité aucun message à sa fille  : « Elle m’a répondu très vite en me disant que son téléphone n’était pas tombé dans l’eau et qu’elle n’avait aucune facture à payer. »

Cédric conversait depuis le début avec un inconnu qui tentait de lui soutirer de l’argent. Ce modus operandi semble pour le moins inédit puisqu’à ce jour, la police de Liège assure ne pas avoir encore été informée d’un type d’arnaque similaire.

« Je ne suis pas tombé dans le panneau mais la conversation était tellement plausible que quelqu’un d’autre que moi aurait pu être piégé », souligne Cédric. La vigilance est donc plus que jamais de mise !

.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Liège (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers liégeois