Sécheresse: l’interdiction de pêche prolongée dans l’Ourthe, la Vesdre et l’Amblève

Jusqu’au 4 septembre.
Jusqu’au 4 septembre. - CRO

L’absence de précipitations et les fortes chaleurs que nous rencontrons ont entrainé une forte baisse du niveau des eaux et une hausse de leur température dans certains cours d’eau de Wallonie, indique ce jeudi le cabinet du ministre de la Pêche Willy Borsus. Ces conditions engendrent une situation de stress pour les poissons et favorisent leur rassemblement dans des poches d’eau plus profondes.

Dans ce contexte, la pêche ne peut à l’évidence pas s’exercer eu égard à ces conditions météorologiques extrêmes.

En réponse à ces conditions et dans le prolongement des mesures d’interdiction actuelle, le ministre a donc décidé de prolonger et d’étendre à de nouveaux cours d’eau cette interdiction, et ce jusqu’au 4 septembre :

– Dans les sous-bassins de l’Amblève, de la Haine, de la Lesse, de la Moselle, de l’Ourthe et de la Vesdre, la pêche est temporairement interdite dans les zones d’eaux mixtes et d’eaux vives.

– Dans le sous-bassin de la Sambre, la pêche est temporairement interdite dans la zone d’eaux vives.

– Dans le sous-bassin Meuse Amont, la pêche est temporairement interdite dans tous les cours d’eau des zones d’eaux mixtes et vives.

– Dans le sous-bassin Meuse aval, la pêche est temporairement interdite dans tous les cours d’eau des zones d’eaux mixtes et vives.

– Dans le sous-bassin de la Semois-Chiers, la pêche est temporairement interdite dans les zones d’eaux mixtes et d’eaux vives à l’exception du Ton et de la Chevratte.

– Dans les eaux vives du sous-bassin de l’Oise

Cette décision entre en vigueur dès ce samedi 13 août et est d’application jusqu’au 4 septembre 2022.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en REGION LIEGEOISE