Athlétisme: pas de médaille pour Isaac Kimeli sur 5.000 m, «j’ai fait une erreur»

Athlétisme: pas de médaille pour Isaac Kimeli sur 5.000 m, «j’ai fait une erreur»
Belga

Isaac Kimeli avait secrètement espéré pouvoir jouer un rôle dans la finale (directe) du 5.000 m, ce mardi soir, à l’Euro de Munich, et il l’a longtemps fait. Mais après avoir tenu le bon bout jusqu’à deux tours de la fin, en suivant, depuis le début, la foulée confortable du Norvégien Jakob Ingebrigtsen, le sociétaire de l’Olympic Essenbeek-Hal a dû lâcher prise quand il est parti en compagnie de l’Espagnol Mohamed Katir et de l’Italien Yemaneberhah Crippa, les trois hommes les plus costauds du jour.

Comme d’habitude, Ingebrigtsen a réglé tout le monde dans la ligne droite, confirmant ainsi, à 21 ans, son titre de 2018 en 13.21.13 devant Katir (13.22.98) et Crippa (13.24.83). Quant à Kimeli, les jambes coupées, il a fini à l’arrache en 13.33.39 à la 11e place. L’autre Belge de la course, Michaël Somers a terminé 23e et avant-dernier en 13.57.82.

« Les trois premiers étaient beaucoup trop forts », a admis Kimeli. « J’ai fait une erreur en voulant les suivre. J’y ai encore cru, pour la médaille de bronze, jusqu’à 600 m de l’arrivée, mais à partir de là, je n’avais plus de jambes… »

Il va désormais tenter de récupérer pour retrouver un peu de fraîcheur en vue du 10.000 m de dimanche, où il estime avoir plus de chances que sur 5.000 m « simplement parce qu’il n’y aura pas Jakob, qui est vraiment trop fort ! » Et aussi, un peu, parce qu’il avait fini meilleur Européen sur la distance, le mois dernier aux Mondiaux d’Eugene, en finissant 10e.

Mais Crippa, lui, sera bien là. Une belle bagarre en perspective !

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Hal (Brabant flamand)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Athlétisme