Ohey

Les bénévoles font tourner les sept points relais du Condroz namurois.

Enfin un point relais Cocoricoop à Somme-Leuze

Le niveau d’eau de la Semois est très bas.

Sécheresse: le Sud-Luxembourg reste dans une situation préoccupante

D.C.

Certaines provinces wallonnes souffrent toujours d’une extrême sécheresse

Les débits de la Meuse et de la Sambre sont en diminution.

La sécheresse toujours bien présente en province de Namur

Des camions tentent de s’engoufrer dans l’étroit thier de Huy (à droite).

Des camions coincés dans l’étroit Thier de Huy à cause du chantier

Une augmentation de plus de 150 cas en 7 jours.

153 nouveaux cas de Covid détectés en une semaine en province de Namur

Bastien Lecocq a apprécié l’ambiance conviviale à Haillot.

Tennis: Bastien Lecocq, «une petite blanche avant mon match»

Vendredi, il n’y avait plus d’eau dans les robinets de Sorée.

Après Beauraing, un arrêté de restriction d’eau à Gesves

Sans titre

Un Wanzois perd le contrôle de son véhicule à Ohey

Image=d-20121219-G05JP6_high

Football en salle: on passe de quatre à cinq séries en P4

Plusieurs communes rurales namuroises veulent que VOO investisse dans la modernisation de son réseau.

Ohey et d’autres communes s’indignent de l’inertie de l’opérateur VOO en milieu rural

Yves Depas, bourgmestre de La Bruyère.

Communes namuroises: «Le fédéral se décharge sur les bourgmestres»

Pierre Bocca, chef colonel de la zone de secours NAGE.

NAGE: le nombre de cas ne justifie pas encore une ambulance spéciale

Le bourgmestre Christophe Gilon a choisi d’imposer le port du masque dans sa commune.

Le port du masque obligatoire partout à Ohey

Frédéric Gillard.

Foot (P4D Namur): Frédéric Gillard, nouveau coach de Bois-de-Villers

Des tests continuent d’être effectués.

Dix communes namuroises ont dépassé le seuil d’alarme

Julien Dubail parmi les ténors à Haillot.

Tennis: 60 demandes en dernière minute au tournoi de Haillot

Marc Ronveaux, le patron de l’O-Zone bar, est mécontent des nouvelles mesures.

Marc Ronveaux, gérant d’une discothèque à Ohey: «On nous laisse crever!»