Bassenge

Une grainothèque, des nichoirs, des bacs à potager collectif...

Quatre projets pour développer la biodiversité à Bassenge

«Boirs est barjot», sur le Geer.

Après Oupeye, feu vert donné pour les fêtes d’été à Bassenge

181970181_4401611286549644_9166053778222452620_n

Un box part en fumée à Bassenge

L’Aldi de Visé sera reconstruit plus grand et modernisé.

L’Aldi de Visé va fermer ses portes pour être démoli... puis reconstruit

La montre Magellan est une fois encore truffée de symboles.

La société bassengeoise Col&MacArthur sort une nouvelle montre dédiée à Magellan

Sur une distance de 200 mètres.

Oupeye: la rue de l’État à Houtain va enfin avoir des trottoirs!

Maureen Humblet.

Volley féminin: pas de titre de championnes de Belgique pour les cousines Humblet

belgaimage-159752556-full

Une semaine de réparations sur le viaduc de Boirs sur l’E313

Des informations sur leur bon usage seront distribuées.

Les premières rues cyclables de la Basse-Meuse sont opérationnelles!

Un site attrayant... mais dangereux.

Lacs et carrières liégeoises : les jeunes en raffolent, la police démunie

Tout a été cassé.

Des vandales saccagent une petite chapelle à Bassenge: les habitants scandalisés

Le montage du premier ventilateur, ce vendredi.

22 miradors munis d’un ventilateur pour sauver la récolte de Vin du Pays de Herve

Saccage grottes de Wonck

Honteux à Bassenge: les grottes de Wonck saccagées par des jeunes ce jeudi soir

WhatsApp Image 2021-04-09 at 14.09.38

Football – Pas de fusion en vue entre Roclenge-Wonck et Glons…

Isabelle Mathéi se déplace dans les établissements.

Les animaux au service des personnes fragilisées grâce à la zoothérapie à Clavier!

20210406_090137

Le local du club des pêcheurs à Bassenge incendié: il s’agirait d’un acte criminel

La première éolienne liégeoise sera seulement inaugurée en juin prochain...

Voici pourquoi il n’y a pas encore une seule éolienne en région liégeoise

Ernur Colak, échevin visétois duu Commerce, est aussi président de Basse-Meuse Développement.

Des élèves, du primaire au supérieur, créent leur machine de rêve en Basse-Meuse